Samsung

Samsung est devenu la première entreprise à signer un accord registre pour un dot-brand.

Hier, le géant de l’électronique est désormais officiellement sous contrat avec l’ICANN pour lancer le .삼성 (Samsung en Coréen).
Il est étonnant que Samsung soit le premier, alors que son application avait le numéro de priorité 18, son application rend aussi assez évident que c’est un mouvement essentiellement défensif.

Le nouveau gTLD proposé par Samsung SDS a pour but de protéger la marque en ligne du groupe SAMSUNG inluant SAMSUNG, en défendant l’enregistrement abusif par des tiers et sensibiliser davantage au niveau mondial par l’utilisation de domaines avec le nom de l’entreprise.

Le contrat n’a pas encore été publié dans son intégralité – on s’attend à ce que ce soit dans les prochains jours – ce n’est pas encore clair si Samsung a réussi à négocier des points spécifiques du contrat dot-brand.

L’accord registre de base contient beaucoup d’obligations, telles que les périodes de Sunrise, qui ne sont pas vraiment applicables pour une extensions fermées, non ouverte au publi

Cela pourrait également signifier que le .삼성 serait la première dot-BRAND TLD lancée sur l’Internet, ce qui est susceptible de bénéficier d’une couverture médiatique importante par rapport aux lancements d’extensions suivantes. Cela n’est pas parceque le contrat est signé que la marque peut implémenter et lancer son extensions rapidement. Encore beaucoup de tests techniques devront être validées. Néanmoins il est plus facile de lancer une extensions fermées car la société enregistre elle même ses noms de domaine et personne ne peut intervenir et cybersquatter un nom de domaine. Cela est plus difficile pour les extensions ouvertes qui devront en autres avoir des chartes de nommages, des listes de domaines interdit à l’enregistrement sous diffiérentes langues, des listes restreintes de domaines premium. Un travail énorme très coûteuxc en temps et en personnel qualifié.

L’ICANN a signé 48 nouveaux contrats gTLD depuis Juillet, loin derrière son objectif de 40 par semaine. Pas étonnant il faut bien prendre des vacances. Trève de plaisanterie, chaque demande d’extension est différentes et doit être considérées selon les attentes du demandeurs et des spécificités du contrat ICANN. Ceci n’est pas chose aisé et 40 validations par semaine….. ils se sont peut être un peu surestimés.

Pour finir le .삼성 aura son registre back-end géré par. Kr ccTLD opérateur KISA.

Comments are closed.