French Extensions open to Europeans

vendredi 8 avril 2011 @ 14:49 posted by Nicolas MATA

AFNICNouvelles réglementations pour les extensions de premier niveau Françaises:
Que vous soyez une personne physique ou moral il vous fallait afin d’acquérir un .FR soit être née et domicilié en France soit pour une société avec un numéro SIREN ou étrangère avoir déposée une Marque Française à l’INPI sous le nom de votre société.

Les règles d’obtention viennent d’être modifiées sensiblement sous le mot d’ordre:

« L’intérêt général selon des règles non discriminatoires et transparentes, garantissant le respect de la liberté de communication, de la liberté d’entreprendre et des droits de propriété intellectuelle. »

La LOI n° 2011-302 du 22 mars 2011 apporte diverses dispositions d’adaptation de la législation au droit de l’Union européenne en matière de santé, de travail et de communications électroniques, dont l’Article 19 modifie l’article L.45 du Code des postes et des communications électroniques.

Cette nouvelle loi s’appliquera dès le 30 Juin 2011 sur les extensions suivantes: seulement sur les premiers niveaux
FR: France
RE: Île de la Réunion
GP: Guadeloupe
MQ: Martinique
GF: Guyane Française

Toutes les extensions de noms de domaine ci dessus suivront le même protocole:

Attribution d’un nom de domaine: Premier arrivée – Premier Servi
Durée de l’enregistrement: Limitée
Durée du renouvellement: Limitée

Refus de réservation ou de renouvellement d’un nom de domaine : OUI
Si celui-ci:
* Porte atteinte à l’ordre public ou aux bonnes mœurs ou à des droits garantis par la Constitution ou par la loi
* Porte atteinte à des droits de propriété intellectuelle, (sauf si le demandeur justifie d’un intérêt légitime et agit de bonne foi)
* A un nom identique ou apparenté à celui de la République française, d’une collectivité territoriale ou d’un groupement de collectivités territoriales ou d’une institution ou service public national ou local, sauf si le demandeur justifie d’un intérêt légitime et agit de bonne foi.

Une liste non exhaustive des termes fondamentaux et réservés de l’AFNIC:

Termes fondamentaux : termes interdits et réservés

À partir du 31 décembre 2011, ces extensions seront accessibles aux:

― personnes physiques résidant sur le territoire de l’Union européenne ;
― personnes morales ayant leur siège social ou leur établissement principal sur le territoire de l’un des Etats membres de l’Union européenne.

Nous rappelons qu’aujourd’hui la vérification des données des titulaires de noms de domaine en .FR est difficile à maitriser.
Pour pouvoir vérifier qu’une personne est bien française une vérification est faites sur la non cohérence de certaines informations du titulaire.
Mauvaise date de naissance (19/02/1900), code postal ou département erronés. Aucun justificatif n’est demandé. Le titulaire est seul maître des informations qu’il renseigne chez son Registrar.
Pour une société, profession libérale… la vérification est plus simple puisqu’elle se base sur le numéro SIREN ou SIRET.

Je suppose que la vérification des entreprises Européenes s’effectura grâce à son numéro de TVA Intracommunautaire. La Suède l’a fait, allons nous avoir cette même option?
Je l’espère. Le modèle du .SE est facile et assez simple à comprendre.

Selon cette nouvelle loi, chaque office d’enregistrement devra établir chaque année un rapport d’activité qu’il transmettra au ministre chargé des communications électroniques

Le ministre chargé des communications électroniques désigne, par arrêté, l’office d’enregistrement de chaque domaine, après consultation publique, pour une durée fixée par voie réglementaire.
Ce qui laisse la porte ouverte à toute changement de Bureau d’enregistrement. Je ne vois pas l’AFNIC être remplacée par une autre entité, mais il ne faut jamais dire fontaine….

ENGLISH VERSION:

New regulations for extensions of first-level French:
Whether you’re an individual or a company tuo register a . FR (or related french extension) you had to have an address inFrance and for a French company you had to provide your SIREN number. For a foreign company you should  have an INPI French Trademark  in the name of your company .

The rules for obtaining just been changed significantly under the slogan:

« The public interest by non-discriminatory rules and transparent, ensuring respect forfreedom of communication, freedom of enterprise and intellectual property rights. »

ACT No. 2011-302 of 22 March 2011 makes various provisions of adapting legislation to EU law on health, labor and electronic communications, including Article 19 amendsArticle L. 45 of the Postal and Electronic Communications.

This new law will apply from 30 June 2011 on the following extensions: only the first levels

FR: France
RE: Reunion Island
GP: Guadeloupe
MQ: Martinique
GF: French Guyana

All extensions of domain names below will follow the same protocol:

Assigning a domain name: First Come – First Served
Recording Time: Limited
Duration of renewal: Limited

Reservation or refusal to renew a domain name: YES
If this one:
* violates public order or morality or the rights guaranteed by the Constitution or by law
* infringes intellectual property rights, (unless the applicant can show a legitimate interest and is acting in good faith)
* Has a name identical or related to that of the French Republic, a local authority or agroup of local authorities or an institution or state or local government service, unless the applicant can show a legitimate interest and acting in good faith.

A partial list of key terms and reserved the AFNIC:

Basic terms: Prohibited and reserved terms

As of December 31, 2011, these extensions will be available to:
– natural persons resident in the territory of the European Union;
– legal persons having their registered office or principal on the territory of one Member States of the European Union.

We recall today the verification of name holder data is difficult to master.
To be able to verify if a person is really french or lives in France, the verification is made after the domain is register.
Wrong date of birth (02/19/1900), zip code or department error. No proof is required, AFNIC just gives you 30 days to rectify the information provided (documents can be requested at this stage). The registrant is the sole master of the information he provides at its Registrar.
For a company, the verification is simpler since it is based on the SIRET or SIREN number (Company incorporation number). Even thus, the verification is done afterwards the domain registration.

I suppose that the verification for the European firms will be processed via their European VAT number. Sweden has done it that way and it works well, will we have that same option?
I hope. The .SE model is easy and simple to understand.

Under this new law, each registration office will have to prepare an annual progress report that will be transmited to the minister in charge of electronic communications

The minister in charge of electronic communications means, by order, the registration office in each area, after public consultation for a period fixed by regulation.
This leaves the door open to change Registry Office. I do not see AFNIC be replaced by another entity, but one should never say never …

Nicolas MATA

2 Responses to “French Extensions open to Europeans”

  1. Lucie from Martinique dit :

    cool merci l’infos


Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.